Scopophobie: Comment vaincre la peur du regard des autres

peur du regard des autres-scopophobie

Ce que vous allez découvrir

La peur du regard des autres (blemmophobie ou scopophobie) est sans doute l’une des peurs les plus largement répandues. A savoir que la scopophobie est souvent liée à d’autres phobies telles que la phobie sociale ou la glossophobie.

Tout le monde a ressenti la gêne d’être observé, jugé.

Mais avez-vous observé que certains d’entre nous semblent avoir vraiment  peur du regard des autres, alors que d’autres vivent sereinement sans se soucier du jugement que l’on peut porter sur eux ?

  1. Quelle est l’origine de cette scopophobie
  2. Pourquoi  avez-vous aussi peur? son origine?
  3. Comment faire pour ne plus vous effondrer quand on vous regarde ???

♦Avez-vous peur du regard des autres ?

Vous, qui me lisez , avez-vous la peur du regard des autres ? êtes-vous scopophobe ?

Pensez-vous face à quelqu’un que vous êtes moins bien que lui/elle? que vous êtes jugé? Que ce  que vous dites ne l’intéresse pas?

Avez-vous vraiment peur de sa réaction? de ce qu’il peut penser? sans que cela vienne d’un manque de confiance en vous?

Alors OUI, vous souffrez de peur excessive de regard des autres
Et dans ce cas, connaissez-vous cela?

  • vous sentez le stress monter, votre cœur s’accélérer, des tensions un peu partout, de la transpiration ou encore d’autres symptômes désagréables
  • vous n’arrivez pas à prendre du recul
  • vous restez tétanisé, paniqué
  • Vous évitez certaines situations où vous êtes susceptible de vivre cette situation

Malheureusement ces évitements ne font que renforcer votre phobie et l’ancrent davantage en vous.

Comme pour toutes les phobies, vous avez peur d’une chose qui n’est pas un réel danger
Généralement, vous n’en parlez pas, par honte, par peur du ridicule ou peur d’être incompris ou jugé.

Vous vous piégez vous-même.

Malgré une parfaite conscience du caractère irraisonné et excessif de sa phobie, rien n’y fait. Votre phobie prend toujours le dessus. De fait, votre vie va souvent s’articuler autour de cette phobie . Il y aura alors des répercussions dans le domaine social, amical et professionnel.

♦D’où Vient votre peur du regard des autres?

Vous qui subissez cette peur, vous sentez certainement que vous ne contrôlez pas grand chose, que c’est plus fort que vous.  Comme une peur bien enracinée en vous. Pour le vivre au quotidien, vous savez que c’est une peur profonde que vous ne maîtrisez pas.

En fait, votre peur intense s’active quand le cerveau reptilien sonne le signal d’alerte.

Cette partie archaïque du cerveau détecte qu’un traumatisme similaire est déjà gravé dans votre mémoire émotionnelle. Elle cherche alors à vous protéger.  Elle n’est pas sensible au raisonnement. Voilà pourquoi lorsque vous avez essayer de vous raisonner, de prendre du recul, vous n’avez pas réussi.

En fait, souvent, on ne sait pas d’où vient cette peur.

Elle est soit inconsciente. Elle peut s’être installée en vous quand vous étiez un fœtus ou un bébé

Elle peut être consciente. vous avez appris cette peur: 

…  avec vos proches, en les observant et les imitant

… par une expérience de vie traumatisante: moqueries, jugements

… par le visionnage de films que vous auriez vu et qui vous auraient traumatisé

♦Comment vous libérer de cette peur par vous-même?

Le problème avec toute peur n’est pas ce qui déclenche la peur MAIS notre réaction face au déclencheur.

Ici, le fait de regarder quelqu’un dans les yeux ou d’être observé par une personne ou un groupe de personne crée un malaise intérieur.

Ce malaise se traduit par des sensations désagréables dans votre corps.

  1. Il me semble important de comprendre ce qui se joue en vous quand on vous regarde: quelle peur y a t-il derrière?
  2. Puis, une fois cette peur identifiée, déterminez si cette peur est justifiée. Avez-vous vécu des moments difficiles dans votre enfance, adolescence qui justifient cette peur? Vous souvenez vous de situations dont le souvenir vous donne des sueurs froides?
  3. Ensuite, il est important de prendre du recul. Il vous faut comprendre que vous pouvez transformer votre réaction face à la peur. Le passé est derrière vous. Vous pouvez vivre au présent en vous affranchissant du passé. Vous comprenez peut-être maintenant que dé-sacraliser le passé va vous aider à prendre du recul sur votre réaction face au regard de l’autre.
  4. Vous pouvez vous habituer progressivement à  observer les sensations physiques dans votre corps en vous disant “ce ne sont que des sensations”.

La patience et la volonté de vous affranchir de votre peur vous amènera la réussite. Surtout ne lâchez rien!!!

♦Les solutions rapides et efficaces pour la scopophobie?

Parfois, il est difficile de casser les habitudes et d’en créer de nouvelles.

Il est donc plus facile d’être accompagné pour reprendre confiance en ses capacités dans les situations anxiogènes.

Les techniques de libération émotionnelle sont efficaces.

Une fois que vous avez effacé cette racine traumatique et que vous vous êtes confronté en situation réelle, vous pourrez vivre sans peur excessive du regard des autres.

Pour ma part, je privilégie la méthode NERTI lors de mes séances. Elle a montré son efficacité en séance sur des problématiques bien ancrées depuis des années. Cette méthode est très rapide: 1 à 3 séances suffisent pour une problématique.

Par contre, il arrive que certaines personnes soient trop contrôlantes.

C’est la façon qu’elles ont trouvée pour résister à leur débordement émotionnel. En séance, elles mentalisent beaucoup ou restent dans la peur, ce qui contre productif avec la méthode NERTI. Elles ont alors des difficultés à laisser la mémoire traumatique émotionnelle se dérouler. Pour elles, j’utilise l’EMDR couplé à de la kinésiologie, avec de très bons résultats.

7 réflexions sur “Scopophobie: Comment vaincre la peur du regard des autres”

  1. Bonsoir
    j’ai du mal à regardé les autres en face. J’ai une boule dans le ventre et les jambes comme du coton. Je ne pensais pas que j’avais une phobie. Ca se soigne?

    1. Bonjour Vincent,
      Vous pensez avoir cette peur excessive du regard de l’autre. D’après vos symptômes physiques, ca m’en a tout l’air effectivement.
      Je vous ai envoyé un email avec des conseils pratiques.
      Bonne journée.

  2. Je me rends compte que je suis scopophobe. Je suis vraiment pas à l’aise quadn on me regarde. On s’est beaucoup moqué de moi à l’école et j’ai toujours peur.

  3. Rose Pugliese

    bonjour, j’ai 12 ans et plus tard je veux être actrice,le problème j’ose pas j’ai trop peur de ne pas réussir que l’on me juge, que l’on se moque de moi.

    1. Bonjour Rose,
      Derrière la peur du regard de l’autre il y a d’autres peurs. La peur d’être jugée en est une: c’est une peur sociale très répandue.
      Si tu veux être actrice, il te faudra ne jamais perdre de vue cet objectif et dépasser ces peurs dont tu parles.
      Pas à pas, en osant faire ce qui te fais peur, peut-être te rendras-tu compte que les autres peuvent dire ce qu’ils veulent, tu ne seras plus aussi touchée.
      Merci de ton commentaire.

  4. Bonjour souvent le matin dans mon buss pour aller a l’école j’éprouvais une énorme boule au ventre et j’avais les dent qui se cerais (ce qui reviens le plus souvent jai l’impression) et d’autre symptôme sa ses réglé velà quelque temp mais ceux ci refont surface quelque fois auriez- vous un conseille quelconque

    1. Laurence DERIAN (Visio)

      Bonjour Anaïs
      Merci pour votre commentaire
      Le conseil que je pourrais vous donner est simple mais efficace si vous le mettez en pratique sans réfléchir.
      Vous êtes dans le bus, vous sentez les symptômes désagréables.
      Ok tout de suite, prenez de la distance, observez ce qui se passe dans votre corps.
      Votre corps s’exprime, laissez faire.
      Observez ces sensations sans avoir d’attente particulière, sans pensée particulière.
      Entrainez vous à le faire.
      En faisant ainsi, vous permettez à votre émotion de s’exprimer et de se libérer.
      Le protocole plus complet se trouve ici: https://oz-emotion.com/methode-contre-les-crises-dangoisse/
      C’est gratuit, profitez-en.
      Bonne réussite.
      Laurence Derian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laurence Derian

Laurence Derian

Thérapeute Pontivy (Morbihan) et thérapie brève en ligne .
Elimination en quelques séances de ce qui cause peur, phobie, panique, angoisse, rejet, abandon, traumatismes

Objectif = reprendre le contrôle en douceur

ARTICLES

Pour me contacter

M'APPELER

06 27 91 38 42

MAIL

contact@oz-emotion.com

CONSULTATION

Rue du Commerce 56300 Le Sourn ou En ligne

HORAIRES D'OUVERTURE

Lundi : 8h30 – 18h30

Mardi : 8h30 – 18h30

Mercredi : 14h – 17h

Jeudi : 8h30 – 18h30

Vendredi : 8h30 – 18h30

Samedi : 13h30-15h30

Dimanche : fermé

Le cabinet est accessible à tous les habitants du 56, 22, 35 et 29.
Comment venir à Le Sourn, près de Pontivy (Morbihan, Bretagne) par Saint Gérand, Locminé, Kergrist, Saint Thuriau, Crédin, Noyal Pontivy, Rohan, Malguénac, Kerfourn, Guern, Bréhan, Cléguérec, Moréac, Neulliac, Locminé, Guémené sur Scorff, Melrand, Bubry, Baud, Loudéac, Hennebont, Grand-Champ, Languidic, Auray, Vannes, Quimperlé, Lorient, Lanester, Plemet, Merdrignac, Ploerdut, Saint Thélo, Inguiniel, Plouay,

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Share This
Retour haut de page