J’ai peur: mon cœur bat trop vite !

Crise d'angoisse- J'ai peur de faire une crise cardiaque, mon cœur bat trop vite

Éliminez  pas à pas

phobie et angoisse 

définitivement

Les 5 etapes pour reprendre le contrôle

Ce que vous allez découvrir

Pendant une crise d’angoisse, vous ressentez dans votre corps pleins de sensations désagréables.

Vous respirez plus vite et  transpirez davantage, vous devenez pâle. Vous pouvez avoir des vertiges, également l’impression d’avoir la gorge qui se serre, qui est comme bloquée.

En plus de cela, votre cœur peut battre très, très  rapidement.

Quand on ne connait pas bien les sensations d’une crise d’angoisse, sentir son  cœur qui bat trop vite peut faire peur et donner l’impression qu’on fait une crise cardiaque. 

Alors que c’est complètement différent en terme physiologique.

Pour ne pas accentuer vos crises d’angoisse, je vous propose ici de découvrir

  • La différence entre les symptômes d’une crise cardiaque et ceux d’une crise d’angoisse.
  • Pourquoi on ne peut pas mourir d’un arrêt cardiaque lors d’une crise d’angoisse
  • Quand il est important de consulter si vous avez un doute quant à vos symptômes

Points communs entre crise cardiaque et crise d’angoisse

Certains symptômes sont les mêmes, tels que le sentiment d’oppression au niveau thoracique  et des difficultés à respirer.

Le reste est vraiment différent.

Découvrez maintenant les différences entre les symptômes d’une crise cardiaque et ceux d’une crise d’angoisse.

Quelles sont les caractéristiques d’une crise d’angoisse ?

Déjà, en général, les personnes sont jeunes: elles commencent à avoir ces crises avant 30 ans. 

Pourquoi mon cœur bat si vite lors d’une crise d’angoisse

Votre cœur qui bat trop vite est la conséquence de l’activation du système nerveux sympathique par le cerveau reptilien qui vous croit en danger. 

De l’adrénaline est sécrétée dans votre corps pour vous aider à combattre ou fuir ce qui est perçu comme dangereux. 

C’est pour ca que votre cœur bat plus vite:  pour vous préparer à l’effort. 
Par contre…

Vous accentuez les battements de votre cœur si vous accentuez votre peur face à ce que vous vivez.  

Comment?

Et bien, par exemple, vous pouvez craindre le pire et imaginer des scénarios catastrophes. Vous pouvez aussi essayer de vous répéter  mentalement comme un leitmotiv que tout va bien, tout en étant terrifié à l’intérieur.

Votre cerveau reptilien est à l’affût de tous vos ressentis. S’il ressent votre anxiété, il vous croit encore plus en danger car vous le confortez dans le fait qu’il y a vraiment un danger.

Conséquence?

Il accentue encore plus vos symptômes physiques. 

La solution?

Il faut vous entraîner à  vous détendre en activant votre système nerveux parasympathique. Cela s’appelle de la prévention. Respiration abdominale, cohérence cardiaque, sophrologie,  yoga, relaxation, tout ce qui vous permet de vous reconnecter à votre corps va aider. 

Par contre, cela ne suffit pas. Il vous faut éliminer les mémoires traumatiques imprimées en vous qui font sur-réagir votre cerveau reptilien

Qu’est-ce qui déclenche une crise d’angoisse ?

Les crises d’angoisse apparaissent avec ou sans déclencheur avéré, bien que je sois quasi persuadée qu’un traumatisme émotionnel INCONSCIENT en est le déclencheur, même si vous ne le savez pas.  Si vous en connaissez la cause, il s’agit alors d’une phobie.  

Les crises surviennent en cas de stress intense, de forte anxiété ou de peur anticipatrice

Quels sont les symptômes d’une crise d’angoisse ?

  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Une impression de devenir fou ou de mourir
  • Des pertes de sensations dans les extrémités
  • Une hyperventilation
  • Une transpiration excessive
  • Des tremblements
  • Du mal à respirer

Lors de la crise de panique, la douleur thoracique est généralement très forte au milieu de la poitrine.

La durée d’une crise d’angoisse?

Une décharge émotionnelle non parasitée par des pensées négatives dure une dizaine de minutes, plus exceptionnellement jusqu’à 20 minutes.

Les douleurs thoraciques, elles,  peuvent durer 5 à 10 secondes.

Après?

Vous êtes vidé de votre énergie. 

Et la  crise cardiaque , quelles Caractéristiques ?

Les facteurs de risque

Certains facteurs augmentent le risque de faire une crise cardiaque.

Par exemple, les personnes de sexe masculin sont plus à risque , l’âge supérieur à 50 ans, la surcharge pondérale, la nicotine et des problèmes médicaux tels que l’hypertension et le cholestérol, le diabète et les problèmes cardiaques.

Les antécédents familiaux ainsi que le stress chronique sont aussi des facteurs à prendre en compte.

Une arrivée en douceur

Des signes précurseurs existent: il peut s’agir d’une douleur récurrente à la poitrine ou une pression thoracique qui diminue en se reposant.
La douleur peut arriver très intense en cas d’exercice physique en excès. 

La plupart des arrêts cardiaques commencent doucement, avec une douleur légère ou un inconfort qui augmente progressivement. 

Que se passe-t-il dans votre corps?

Un ou plusieurs vaisseaux sanguins reliés au cœur sont  bouchés et empêche l’arrivée de sang au cœur. Il y a alors arrêt cardiaque. 

Impossible d’avoir cela lors d’une crise d’angoisse, rassurez-vous!

C’est douloureux?

Oui mais ce n’est pas constant.La  douleur dans la poitrine passe de légère à très forte. C’est comme une pression constante ou un écrasement, une brûlure ou une douleur.

Cette douleur peut commencer au milieu de la poitrine puis se diffuser aux bras, cou ou à l’épaule, le plus souvent  sur le côté gauche du corps.

Quels sont les symptômes d’une crise?

Les symptômes sont différents de ceux d’une crise d’angoisse. Il est possible de ressentir: 

  • Douleur intense à la poitrine
  •  Nausées, vomissements
  • Brûlures au cœur ou a l’estomac
  • Sensation de tête qui tourne
  •  Sueurs froides sans raison valable
  •  Essoufflement
  • Fatigue soudaine, épuisement

La durée d’une crise

C’est difficile de donner une durée pour une crise cardiaque car les symptômes s’accentuent avec le temps et s’étalent sur une plus longue durée.

L’inconfort dans la poitrine peut être léger au début mais peut être excessif après quelques minutes. Parfois, la douleur part pour revenir  très vite. 

Quand est-il important de consulter ?

Même si vous n’êtes pas concerné par les facteurs à risque énoncés plus haut, consultez sans tarder si vous ressentez des douleurs thoraciques qui arrivent plus souvent pendant l’exercice et disparaissent au repos. 

Si rien de grave, vous pourrez être rassuré que vous n’avez pas de problèmes qui justifient votre peur de faire une crise cardiaque. 

Pour résumer simplement, les problèmes cardiaques ne causent PAS de crises d’angoisse, et les crises d’angoisse ne causent PAS de problèmes cardiaques.

Et après?

Ok vous êtes rassuré sur votre état de santé.

Vous savez que ce que vous vivez ne peut pas provoquer d’arrêt cardiaque, que même si c’est désagréable, vous ne pouvez en  mourir. 

Bon maintenant, vous faites quoi?

Comprendre ce qui se passe dans votre corps est un premier pas.

Le second pas va être de réduire ce qui pourrait accentuer vos crises d’angoisse, comme diminuer la prise d’excitants (café, thé, sucre, aliments transformés avec additifs et compagnie, entre autres)  et travailler sur votre gestion du stress. 

Vous pouvez aussi mettre le turbo dans votre mieux-être et  apprendre à gérer vos émotions de la bonne manière partout où vous irez. Pour cela, investissez dans une séance de libération émotionnelle en cliquant ci-dessous. 

Faites comme moi, ne laissez plus vos crises d’angoisse gâcher votre vie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Share This
Retour haut de page