3 étapes pour éliminer la peur de tomber malade

3 étapes pour éliminer la peur de tomber malade- Nosophobie- Hypochondrie

Éliminez  pas à pas

phobie et angoisse 

définitivement

Les 5 etapes pour reprendre le contrôle

Ce que vous allez découvrir

Si vous avez peur de tomber malade, il semble que vous soyez hypocondriaque ou alors souffrez de nosophobie. Ces 2 termes sont différents. 

L’hypocondrie, c’est quoi?

Selon Wikipédia, il s’agit de peur et d’anxiété excessives concernant la santé et le bon fonctionnement de votre corps. Vous vous inquiétez de façon excessive dès que vous observez des signes physiques inhabituels. Vous pensez alors que vous avez une maladie grave.

La nosophobie, qu’est-ce que c’est? c’est  la peur d’attraper des maladies.

Savez-vous que vous n’êtes pas seul à souffrir de cette peur excessive.

3,5% de la population aurait peur de tomber malade.

Si votre peur de tomber malade vous pourrit la vie, comment faire?

Dans cet article, vous allez découvrir 3 étapes pour désamorcer cette peur de tomber malade et quitter votre mode survie.

1- Sur quoi repose votre peur de tomber malade?

Que ressentez-vous qui crée cette peur?
Ne vous concentrez que sur les faits!
Ne partez pas dans des spéculations.
Je sais c’est pas facile quand on a l’imagination débordante  
Mais il est nécessaire de changer vos schémas de pensées.
Un exemple?
Vous avez du mal à respirer.
Tout de suite, vous imaginez le pire. Vous partez de ce symptôme et pensez que c’est le début d’une maladie grave. 
Comment faire à la place?
Dans un premier temps, vous observez votre difficulté respiratoire, rien de plus.
Peut-être est-ce la conséquence d’une forte angoisse? De surmenage ?
N’interprétez pas ce que vous ressentez physiquement. 
Procédez pas à pas. 

2-Une consultation médicale s’impose

Il est important d’aller consulter.

Pourquoi?

Déjà, pour vous rassurer. Et puis, pour écarter tout risque de maladie grave.

Même si votre peur d’être malade est excessive, il est préférable d’aller consulter pour éliminer tout risque médical.
Il vaut mieux être prudent.

Donc vous arrivez chez le docteur. 

Là, prenons l’exemple précédent: Vous avez du mal à respirer.
Bien sûr, prenez votre exemple personnel qu’il s’agisse de sensations désagréables dans le corps, comme des vertiges ou des pertes de sensation ou autres.

Votre médecin vous fera faire les tests adaptés à votre problématique en écartant ici l’éventualité d’anomalies cardiaques ou pulmonaires.
Et, généralement, si vous êtes une personne anxieuse, vous serez rassurée sur votre état de santé car, dans la majorité des cas, les test médicaux sont négatifs… 
Ce qui du coup est positif pour vous, vous suivez?
« Bon,  si rien de grave, qu’est-ce que j’ai alors? » me direz-vous?
Et pourquoi je ressens tous ces symptômes dans le corps qui me font me sentir en danger?

3- Apaisez votre peur de la maladie

Super: vos tests médicaux sont négatifs.
Vous devez être rassuré là, non?! Pas de maladie grave.
Mais alors, qu’est-ce-qui crée vos symptômes désagréables ?
Il est possible que votre médecin vous ait dit que vos difficultés ponctuelles à respirer étaient causées par votre anxiété, vos angoisses.
Ca vous fait une belle jambe de savoir ça.
La question à vous poser ici est:

Créez-vous vos symptômes, malgré vous?


Est-ce que le fait d’avoir le cœur qui bat un peu plus vite ou la gorge serrée vous fait tout de suite imaginer le pire?

Avez-vous à ce moment-là des pensées négatives qui vous envahissent?
Vos cœur bat-il alors plus vite?
Il y a grande chance que ce soit le cas, comme les personnes qui font des crises d’angoisse.
Là, pas de miracle, vous devez accepter ces sensations qui ne vous plaisent pas, et apprendre à dompter votre mental.
Peut-être aussi aller voir si des souvenirs liés à cette peur sont mémorisés dans votre corps, ce qui accentue alors vos crises d’angoisse.

 

Comment apaiser votre peur excessive concrètement?

Votre objectif est de vous reconnecter avec votre corps et donc d’accepter vos sensations.
Plus vous lâchez prise, plus elles arrivent et repartent rapidement.
Il est important de persévérer en essayant de rester calme.

1- Vous ressentez une sensation qui ne vous plait pas.
2-Hop, ne partez pas dans vos pensées, c’est juste une sensation. Observez-là.
3- Vous vous concentrez sur l‘évolution de cette sensation. Est-ce qu’elle évolue? Comment?
4-Si la sensation augmente, laissez faire. C’est cela, le lâcher prise. Juste laissez faire sans faire intervenir des pensées, juste en étant dans le corps.
5- Restez observateur de ce qui se passe dans votre corps jusqu’à apaisement.

Le mot de la fin

Cela demande de la pratique. Ne vous inquiétez pas si vous ne réussissez pas du premier coup. Soyez patient et bienveillant !

Les résultats suivront avec l’habitude.

Vous comprendrez alors que votre corps n’est pas votre ennemi. Il est juste le gardien des mémoires de votre passé et donc un messager de ce qui est à changer en vous. 

Et pour un coup de boost et éliminer vos mémoires émotionnelles liées à votre peur, prenez RDV avec moi. Vous allez gagner du temps et beaucoup d’énergie. 

Cliquez ci-dessous. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Share This
Retour haut de page