8 astuces efficaces Anti Crise d’angoisse

8 astuces efficaces Anti Crise d'angoisse

Éliminez  phobie et angoisse 

par vous-même

Les 5 etapes pour reprendre le contrôle

Ce que vous allez découvrir

Difficile de se retrouver confronté à une crise d’angoisse… le cœur qui bat à 100 à l’heure, les sensations de ne plus sentir certaines parties de son corps, l’impression qu’on va mourir ou qu’on va devenir fou, c’est difficile à vivre.

C’est d’autant plus difficile  à vivre quand vos proches vous disent que c’est dans votre tête, que vous devez apprendre à vous détendre 🙄 

Vous vous sentez seul-e et incompris-e.

Pourtant les crises d’angoisses sont juste la conséquence d’un dérèglement émotionnel. Tout le monde peut avoir une crise d’angoisse. C’est juste notre réaction face à ce qui vous angoisse qui doit être changée. 

Pour ça, de bonnes habitudes sont IN-DIS-PEN-SA-BLES. 

Ici, vous allez découvrir des astuces qui me semblent indispensables pour reprendre le pouvoir sur ce qui se passe en vous… pour diminuer dans un premier temps vos crises d’angoisse

1- J’apprends à m’aimer

Pourquoi apprendre à s’aimer ?

Déjà, ce n’est pas inné de s’aimer, personne ne nous l’apprend. Vos parents , vos professeurs ou autres éducateurs vous l’ont-ils appris?

Oui?  ou Non?

Vous aimez-vous? Etes-vous votre meilleur ami? Un soutien important  dans les moments difficiles?

Ou avez-vous tendance à être démoralisé à chaque crise qui arrive ? à vous renfermer? à penser que vous n’allez JAMAIS vous en sortir?

Alors…êtes-vous votre meilleur ami ou votre pire ennemi ?

Soyez sincère, ne culpabilisez pas , faites juste le constat. Alors, je vous écoute…

« Meilleur ennemi »

Ok je ne suis pas surprise de votre réponse. 

Car, quand on fait des crises d’angoisse, on perd peu à peu confiance en nous, en nos capacités, en ce qui se passe dans notre corps. On perd le contrôle et plus on essaie de se contrôler, et moins on contrôle. Et moins on se fait confiance. On commence  alors à se comparer aux autres, à se critiquer, à se juger négativement, à se renfermer, à se sentir inférieur aux autres. 

Dites-moi…

Comment voulez-vous évoluer en vous critiquant sans cesse, en vous disant que vous êtes nul, moins bien que les autres?

Décidé-e à prendre le chemin de l’amour de soi?

Ok, voilà, ce que je vous propose . Faites le vraiment, ne vous contentez pas de le lire, sinon votre quotidien ne changera pas. 

  1. Déjà, prenez conscience de vos pensées au quotidien.
  2.  Observez les et commencez à les transformer
  3. S’il y en a de trop, faites au mieux, juste observez et laissez les partir sans en tenir compte
  4. Dès que vous le pouvez, transformez votre pensée:  » je ne vais jamais y arriver » peut devenir  » j’ai des difficultés pour le moment, je vais trouver une solution »
  5. Prenez le temps de vous féliciter pour les efforts que vous faites

2-Je positive

Quand on a des crises d’angoisse, on a tendance à se dire que tout va mal dans notre vie.

On oublie le reste. On voit la vie en noir XXL, sans ses jolies couleurs. 

Et plus on focalise sur le négatif de notre vie, plus on vit notre vie en noir et blanc.

Le cerveau ne fait pas la différence entre l’imaginaire et le réel. Là vous le nourrissez de scénarios catastrophes, de peurs, d’angoisse, de peur d’avoir peur. Pour lui, vos pensées sont comme le réel. en faisant cela, vous lui envoyez l’info que c’est ce que vous voulez vivre.

Pas facile à comprendre et pourtant votre cerveau, comme tous les autres, fonctionne ainsi.

Que diriez-vous de changer cela?

En pratique, il s’agit dans un premier temps de noter chaque soir 5 choses positives  qui vous sont arrivées dans votre journée. A chaque fois, remettez-vous dans le moment vécu, avec l’émotion ressentie, ce que vous avez vu, entendu, ressenti et infusez le positif en vous. 

Dans un second temps, prenez conscience des moments positifs de votre journée et savourez les en Direct LIVE. Portez votre attention dessus. 

3- Je respire en cohérence

Respirer correctement dès que l’angoisse augmente va te permettre d’éviter, entre autres, l’accélération des battements du cœur et la sensation d’étouffer.

Respirer, tout le monde le fait, me direz-vous, peut-être?

Mais respirez-vous en gonflant votre ventre ou votre respiration est-elle haute, et donc pas vraiment relaxante? 

Dans un premier temps, apprenez la respiration abdominale, ce sera un bien être en fournissant peu d’effort.

Une fois cette pratique mise en place, une méthode encore plus efficace est la cohérence cardiaque.

Je vous conseille de mettre en place une pratique régulière pour ancrer en vous l’habitude de cette respiration. 

Pourquoi?
Pour la simple raison que les bienfaits sont tellement spectaculaires au quotidien que ça  vaut la peine de persévérer.

Un rituel régulier de courte durée crée un changement positif de longue durée.

Comment faire?

Confortablement installé, il vous suffit de pratiquer

  • 3 fois par jour
  • 6 fois par minute, soit 1 inspiration= 5 secondes et 1 expiration= 5 secondes
  • pendant 5 minutes

4-Je bannis le pourquoi et adopte le comment

Étrange astuce, vous trouvez?

Effectivement, c’est pas commun, mais terriblement efficace.

Quand on as des crises d’angoisse eou des phobies, on a tendance à s’enliser dans notre situation et à se demander POURQUOI ça nous arrive,  POURQUOI  c’est toujours pareil, POURQUOI ça change pas…

Quels sont vos POURQUOIs à vous?

Hey, entre nous, quelles réponses avez-vous à un POURQUOI?

PARCE QUE je suis nul-le, PARCE QUE j’ai jamais de chances dans la vie , PARCE QUE c’est toujours sur moi que ça tombe…

Vous l’aurez compris, le pourquoi amène un auto apitoiement sur soi. Le pourquoi fournir rarement un solution.

Par contre, si vous changez votre POURQUOI en COMMENT , là ça change tout. 

Allez on le fait ensemble.

COMMENT faire pour que les crises d’angoisse diminuent?

COMMENT réussir à aller mieux?

COMMENT trouver la solution?

Déjà, là, il y a une volonté d’aller mieux, une recherche de solutions.

Avec le COMMENT, vous allez de l’avant, avec le POURQUOI, vous faites du stand-by. 

Alors adoptez le COMMENT pour aller mieux

5- Je passe de victime à responsable

Vous vivez des crises d’angoisse ou des phobies et il y a de grande chance que vous les subissiez, faute d’avoir des solutions efficaces.

Pourtant, vous avez dû voir que beaucoup d’entre nous avons surmonté ces angoisses. Moi y compris, vu que j’ai décidé de vous aider à vous en libérer. 

Suis-je différente de vous?

Non!

Chacun est fait de la même façon physiologiquement. 

Qu’est ce qui change alors?  

A un moment, j’en ai eu ras le bol de subir ma vie et je me suis promis de m’en sortir, de trouver pourquoi j’avais des crises d’angoisse. 

Cette volonté de trouver et de ne rien lâcher à fait toute la différence. 

Si actuellement, vous baissez les bras, vous risquez de vous enlisez dans cette situation.

Par contre, si vous vous dites que vous êtes comme tout le monde et que vous mettez en place au quotidien des actions concrètes, le résultat suivra.

Vous devenez alors 100% responsable et vous prenez le contrôle de votre vie… même s’il y a des hauts et des bas parfois.

6- Je visualise ce que je souhaite

Visualiser, qu’est ce que c’est ?

Vous le faites tous les jours sans vous en rendre compte.

C’est quand vous imaginez ce qu’il va se passer, en pire. 

Vous savez quand vous pensez qu’il va vous arriver quelque chose de terrible, un scénario catastrophe… du genre, je ne veux pas parler devant tout le monde, je vais perdre mes moyens et ils vont tous se moquer de moi. A cela, vous associez une image, de la peur, de l’angoisse, des sensations désagréables…

Ce que je vous propose de visualiser est bien entendu tout autre chose, ouf 😉 

Vous allez utilisez cette capacité, que nous avons tous, à partir dans notre imaginaire

Simple à réaliser, la visualisation positive est idéale pour ça.

  1. Comment faire?
    D’abord, choisissez un endroit calme où vous ne serez pas dérangé .
    Bien installé, respirez bien profondément au moins 3 fois
  2. Puis, visualisez-vous dans la situation idéale pour vous. 
  3. Mettez-vous en situation comme si vous y étiez.
    Qu’est ce que vous voyez, entendez, ressentez, sentez? 
  4. Enfin, laissez le bien-être se diffuser dans votre corps, observez où ça se passe dans votre corps
    Prenez le temps de laisser infuser cette joie en vous, de vous laisser envahir
  5. Quittez cet état de visualisation quand vous le souhaitez.

7- Je me confronte à ce qui me fait peur

Et oui si votre cerveau primitif vous met sans arrêt en état d’alerte, vous ressentez des sensations désagréables dans le corps, vous angoissez et le cercle vicieux se met en place.

Vous avez tellement peur de ces sensations physiques désagréables que vous évitez toutes les situations qui vous font peur.

Pour rééduquer votre cerveau primitif, il vous faudra affronter ce qui vous effraie. 

Des méthodes existent pour éliminer la peur primitive: NERTI, TIPI ,  EMDR avec kinésiologie, …

Faites-vous aider, c’est important si vous n’y arrivez pas seul-e.

8- Je persévère

Peu importe ce qui arrive dans votre vie, essayez de ne pas baisser les bras.

Si vous avez mis en place beaucoup de ces conseils  et qu’une nouvelle crise d’angoisse arrive, ne baissez pas les bras.  Cela ne veut pas dire que rien n’est acquis, que tout est fichu.

Soyez patient-e, les résultats vont arriver.

Pratiquez, pratiquez et pratiquez. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Share This
Retour haut de page