Croyance phobie: Les 5 pires croyances sur les phobies

Croyance phobie: Les 5 pires croyances quand on a une hobie (ou crise d'angoisse)

Si vous avez lu la page où je me présente (Page qui suis-je), vous savez déjà que les phobies ont longtemps (TROP longtemps) fait partie de ma vie. 
Elles m’ont tellement collé à la peau que, quand je m’en suis libéré, je me suis interrogée sur les croyances qui les avaient fait persister. 
 
La croyance # 4 est celle qui m’a le plus bloquée.
 
Si j’avais su ce que je sais aujourd’hui ma vie aurait été très différente, j’aurais repris le contrôle beaucoup plus tôt.
De plus, j’aurais accepté de me faire aider… pour retrouver ma liberté plus rapidement. 
Ce qui m’aurait permis de faire ce que j’aimais, rencontré plus de personnes, voyagé davantage.
 
Savoir gérer ses émotions et diriger sa vie est essentiel pour avoir une vie heureuse.
 
Mais personne ne m’avait jamais appris ça
Maintenant que je me suis libéré de mes phobies, je comprends quelles étaient mes croyances limitantes et je sais aussi que la majorité des phobique les ont également.

Voici le top 5 des croyances sur la phobie :

 

Croyance phobie: # 1 : croire qu’on est faible ou différent

 
Beaucoup de phobiques pensent être différents et que c’est en partie pour ça qu’ils ont ces peurs qui les bloquent au quotidien.
Ils ont honte et ne parlent pas de leurs difficultés. 
S’ils en parlent à leur proche, on leur dit que c’est dans leur tête, qu’il faut se bouger un peu
Ils se sentent alors incompris (à juste titre) 
 
C’est une erreur de croire que parce qu’on une phobie, on est différent.
En effet, tout le monde peut-être phobique un jour, à la suite par exemple d’un accident, ou de périodes de vie difficiles.
 

Croyance phobie: # 2 : croire qu’on ne va jamais y arriver

 
“Je ne vais jamais y arriver “
C’est ce que croient beaucoup de personnes quand elles ont essayé plusieurs méthodes thérapeutiques sans le résultat escompté.
Elles essaient une fois et se disent que ça marche pas pour elle.
Elles baissent les bras beaucoup trop rapidement.
Elles abandonnent leur quête de mieux-être. De ce fait,  elles s’abandonnent un peu aussi.
 
Tout le monde peut se libérer d’une phobie car nous sommes tous constitués de la même façon. 
Dans le cadre des phobies, les critères à prendre en compte sont les pensées (et croyances) , les émotions et les sensations. 
Si ça fonctionne pour quelqu’un ça va fonctionner pour vous.
 
Parfois le résultat s’obtient en persévérant un peu plus.  

Croyance phobie: # 3 : croire que la phobie est une maladie

 
La phobie n’est pas une maladie.
C’est une peur irrationnelle. 
Il s’agit d’un danger capté par une partie de votre cerveau (le cerveau reptilien ) qui vous alerte à sa façon, à travers votre corps.
À ce moment-là votre corps est réactif à ce danger transmis et vous percevez des sensations physiques très perturbantes.
Par exemple
  • le cœur qui va plus vite,
  • la boule dans le ventre,
  • la gorge serrée,
  • un vertige,
  • la transpiration excessive
Ces sensations physiques font très peur aux personnes phobiques. Elles ont l’impression de complètement perdre le contrôle. 
C’est aussi ce qui les empêche souvent de se confronter et de sortir de leur zone de confort. 
 
Rassurez-vous comme pour toute peur irrationnelle, ce danger n’est pas avéré et il est donc possible de retraiter l’information considérée par le cerveau reptilien comme un danger.
Ainsi, dans les situations habituellement problématiques, vous êtes tranquille et c’est définitif.

Croyance phobie: # 4 : croire qu’on ne peut pas changer

 
Phobique un jour,  phobique toujours ?
 
Certaines personnes croient dur comme fer quelle ne peuvent pas changer que c’est comme ça.
Elles se mettent une étiquette de phobique.
Du genre, “je suis agoraphobe, phobique social, claustrophobe“…
 
Par pitié, arrêtez ça…
 
Acceptez de retirer cette étiquette dès maintenant. 
Et transformez-la en :” j’ai des difficultés à faire telle ou telle chose… pour le moment .” 
 
Une difficulté se contourne
Votre difficulté actuelle est émotionnelle, rien de plus (même si les conséquences vous handicapent) 
Et la peur est une émotion, une énergie qui circule:  ce n’est pas vous.
Donc la phobie ce n’est pas vous non plus. C’est une émotion que vous réprimez.
Et vous la réprimez tellement qu’elle devient de plus en plus forte d’où ce sentiment d’impuissance.
 
Vous pouvez changer si vous le décidez. 

Croyance phobie: # 5 : croire que la vie est contre nous

 
Certaines personnes croient qu’elles n’ont pas de chance dans la vie, que c’est comme ça qu’elles ont un mauvais karma.
Elles ont eu une enfance malheureuse, se sont fait rejeter, elles se retrouvent aujourd’hui bloquées par des peurs.
Elle se disent qu’elles ont pas de bol dans la vie .
 
Saviez-vous que plus on vibre la peur, plus on s’attire ce qui nous fait peur.
 
Et encore qu’une enfance malheureuse ne signifie pas que vous devez être malheureux en étant adulte.
 
Vous pouvez choisir ce que vous souhaitez vivre.
Et ça commence par changer votre état d’esprit.
 

Au final

Changer ces croyances sur vous par rapport à vos phobie est un premier pas pour vous en défaire.
 
C’est comme si vous vous autorisiez à sortir de votre zone de confort pour pouvoir vraiment oser être libre et heureux
Comment?
En trouvant des solutions efficaces pour vous libérer de vos phobies et crises d’angoisse…qui ne sont pas vous
 
C’est ce que j’apprends à mes clients qui dépassent rapidement leurs peurs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laurence Derian

Laurence Derian

Thérapeute Pontivy (Morbihan) et thérapie brève en ligne .
Elimination en quelques séances de ce qui cause peur, phobie, panique, angoisse, rejet, abandon, traumatismes

Objectif = reprendre le contrôle en douceur

ARTICLES

Pour me contacter

M'APPELER

06 27 91 38 42

MAIL

contact@oz-emotion.com

CONSULTATION

Rue du Commerce 56300 Le Sourn ou En ligne

HORAIRES D'OUVERTURE

Lundi : 8h30 – 18h30

Mardi : 8h30 – 18h30

Mercredi : 14h – 17h

Jeudi : 8h30 – 18h30

Vendredi : 8h30 – 18h30

Samedi : 13h30-15h30

Dimanche : fermé

Le cabinet est accessible à tous les habitants du 56, 22, 35 et 29.
Comment venir à Le Sourn, près de Pontivy (Morbihan, Bretagne) par Saint Gérand, Locminé, Kergrist, Saint Thuriau, Crédin, Noyal Pontivy, Rohan, Malguénac, Kerfourn, Guern, Bréhan, Cléguérec, Moréac, Neulliac, Locminé, Guémené sur Scorff, Melrand, Bubry, Baud, Loudéac, Hennebont, Grand-Champ, Languidic, Auray, Vannes, Quimperlé, Lorient, Lanester, Plemet, Merdrignac, Ploerdut, Saint Thélo, Inguiniel, Plouay,

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Retour haut de page