Le B-A-BA des émotions

Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Éliminez  pas à pas

phobie et angoisse 

définitivement

Les 5 etapes pour reprendre le contrôle

Ce que vous allez découvrir

Une émotion, je vous explique ça simplement.

Pas besoin de tout connaitre le sujet. En même temps, c’est important d’en connaitre un minimum pour  la découverte de votre VRAI VOUS .

L’étymologie du mot émotion:  en latin emovere , un mouvement de l’intérieur vers l’extérieur

Une émotion est  donc une énergie qui circule en vous et qui est fluide quand elle sort de vous. 

Retenir un émotion, c’est donc paradoxal, vue que par définition, logiquement, elle doit sortir. Voir les dérives occasionnées dans votre vie.

L’émotion, c’est donc un trouble, une perturbation, une agitation interne, plus ou moins intense et passagère.  Quelque soit l’intensité de cette émotion, elle va finir par passer.

Elle a un sens, une raison d’être.

Comment peut-on différencier les émotions? Les classer?  Quelle est leur origine?

De quoi s’accompagnent-elles?

2 types d'émotions

Les émotions simples nous informent  sur l’état de nos besoins. 

A savoir si ces besoins sont satisfaits ? À quel niveau ? De quel besoin s’agit-il ?

Ces émotions sont soit:

♦Agréables

Elles vous indiquent que votre besoin est comblé.
Dans ce cas, elle est positive pour vous et vous pouvez ressentir du bien-être, vous dire:  » Je me sens bien »

♦Ou désagréables

Elles signalent que votre besoin actuel n’est pas comblé.
Alors, elle vous semble négative et vous trouvez ça désagréable, déplaisante.

Panel d'émotions

Les émotions sont nombreuses. Retenez simplement les émotions de base. 

Les voici avec quelques unes  de leur variante:

  • Colère: Agression, agacement, colère, exaspération, excitation, rage, fureur, haine, hargne, impatience, irritabilité, susceptibilité
  • Joie: Amusement, béatitude, contentement, enchantement, enthousiasme, euphorie, extase, gaieté, ravissement, rire, satisfaction
  • Tristesse:  Abattement, accablement, consternation, déception, découragement, dépression, désenchantement, désespoir, désolation, morosité, mélancolie, nostalgie, tristesse
  • Peur: Affolement, angoisse, crainte, frayeur, horreur, inquiétude, panique (phobie), terreur, trac
  •  Surprise: Ahurissement, consternation, stupéfaction, ébahissement Dégoût: Amertume, dépit, désabusé, désenchantement, déception, écœurement,  nausée 

Origine des émotions

Les émotions sont déclenchées de manière réflexe par
  • des circonstances qui sont extérieures
  • notre pensée qui imagine un danger potentiellement dangereux ou pas
A noter que l’apprentissage, les conditionnements ou les traumatismes, peuvent provoquer des pensées qui vont elles-mêmes réactiver, dans la situation présente, des émotions enfouies. Le cerveau limbique  est le siège des émotions. Il va libérer, en réponse à cet événement déclencheur, des hormones dans le sang. Selon le type d’émotion, et selon son intensité émotionnelle, ces hormones vont créer des sensations plus ou moins fortes. 

émotion et sensations

Les émotions s’accompagnent de sensations qui nous semblent:

  • Agréables: chaleur, expansion interne,…
  • Ou bien désagréables: accélération du cœur, transpiration, tremblements, engourdissements,…

♦L’occultation des émotions en dépit du bon sens

 
Nous avons tendance depuis notre plus tendre enfance à refouler nos émotions « négatives », voir positives.
En tant que parents, d’ailleurs, on perpétue souvent l’éducation traditionnelle qu’on a connue. Du moins, surtout dans la non acceptation des émotions
Je m’explique…
Vous est-il arrivé de vouloir réconforter votre bout’d’chou qui venait de se faire mal:
« Mais non ce n’est rien, mon chéri….« 
Ou lorsqu’il a peur:
« tu n’as pas besoin d’avoir peur voyons »
Votre loulou pensera alors:
« c’est bizarre, il me semblait avoir eu des sensations désagréables… maman/papa doit savoir mieux que moi.  Peut-être que je devrais arrêter de faire confiance à mes ressentis… »
A l’école, partout où il va, il retrouve le même comportement d’occultation des émotions, le même manque d’écoute des sensations corporelles.
Il arrive par trouver ça normal, à ne plus faire confiance à ses ressentis physiques. 
 

♦Changer nos habitudes pour notre « bien »

 
Notre monde occidental privilégie le cerveau gauche, le centre du raisonnement.
Il sollicite énormément le mental, la compréhension cognitive, au détriment du ressenti.
Le souci?
Toute émotion qui ne s’exprime pas s’imprime en nous, soit sous forme de mal être physique ou psychique, de maladies, de phobie, de dépression. 
La libération émotionnelle permet de retrouver une énergie bloquée en vous dans votre corps sous forme de mémoires émotionnelles traumatiques. 
Ca semble incroyable et bizarre mais exprimer ses émotions déjà permet de ressentir un bien-être fabuleux.
 

émotion ou sentiment ?

LE SENTIMENT Le sentiment est différent de l'émotion. C'est un état émotif de plus longue durée que l’émotion, Il est de plus caractérisé par le fait : - Qu’il ne s’accompagne pas de fortes sensations corporelles - Qu’il faut une écoute attentive pour en prendre conscience - Exemples de sentiments : Tendresse, amertume, nostalgie, etc

Résumé

L’émotion est donc un état affectif  de courte durée qui est accompagné  de:

– Modification psychologique
– Sensations agréables ou désagréables
– Réactions faciales et corporelles
– Comportement d’adaptation 
– Évaluation cognitive basée sur nos expériences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIBÉREZ-VOUS

INCONTRÔLABLES

de vos peurs

Share This
Retour haut de page