Déjouez les pièges du mental

piège du mental- Ne rien faire

En tant qu’ancienne Phobique Anonyme, je me suis rendue compte que je  m’enfermais dans des peurs qui n’étaient pas fondées. Je pensais que la phobie était le pire que je pouvais vivre. Mais j’ai compris qu’il y avait pire que cela: l’emprise de nos autres peurs sur nous, au détriment du bon sens très souvent. Le manque de liberté et l’emprise de notre mental et d’autres parties du cerveau est pire que les conséquences de la phobie.

Quelles sont les pièges?

Le mental, ce sont nos pensées conscientes ou inconscientes. C’est notre petite voix qui nous suggère des choses pas  terribles qu’on accepte malgré tout.

Le roi des pantouflard

C’est un vrai trouillard, un pantouflard, qui aime rester dans ce qu’il connait. Les habitudes il adore. Et oui, ça le rassure. Par contre, dès qu’une situation peut troubler sa tranquillité, c’est le bran-le-bas de combat sur le pont. Il cherche à ne pas changer ses habitudes en vous faisant croire, vous le capitaine du navire, que c’est dangereux, qu’il faut pas y aller.Au final, cela vous maintient dans l’inaction, dans la peur du changement, et parfois dans une vie sage et bien triste.

Avec lui, longue vie à la procrastination!!!

Un vrai tyran

diable- tyran

 Pourquoi  un tyran? et bien sous prétexte de vous booster, il vous juge négativement, vous critique: « t’es vraiment nul-le », « quel c… », « c’est pas terrible ce que t’as fait », « il est mieux que toi, t’y arriveras jamais ». Les compliments, c’est euh une option… bah non même pas, ça n’existe pas. C’est pas un coach super efficace au final 😉  

Mais comme vous acceptez qu’il vous parle comme ça, il continue…

Après tout, il aurait tort de s’en priver.

Le mental, votre protecteur malgré vous

Le mental vous « protège » depuis toujours. Sa fonction première est de vous éviter de revivre des moments difficiles, désagréables. 
Il se nourrit de vos peurs et croyances limitantes héritées depuis votre plus tendre enfance,
et vous conforte dans la sagesse de rester dans votre zone de confort. Il vous bloque l’accès à des possibilités infinies que vous avez en vous, en activant vos peurs conscientes et inconscientes. Vous restez ainsi en terrain connu, vous limitant à ce que vous faites très bien mais sans beaucoup de surprises et de joie. C’est confortable cette fameuse zone de confort.

La zone de confort

Vous avez laissé votre mental gérer votre vie. Vous l’avez nourri en le laissant vous culpabiliser, vous critiquer et vous sous-estimer.

Actuellement, peut-être vous sentez-vous à l’étroit dans votre zone de confort? Peut-être sentez-vous que vous pouvez vivre bien plus de choses que ce que vous vivez maintenant.

Vous sentez-vous frustré de ce quotidien toujours pareil, de ces habitudes, et de cette petite voix qui vous dit: « oui, ce serait bien mais c’est pas pour toi! ça va être difficile. T’es pas bien là, tranquille? et puis, si tu veux changer, tu vas devoir faire des efforts »

Le mental alimente vos peurs pour que vous ne preniez pas de risque.

 Tout ce à quoi je résiste , persiste.

Avez-vous remarqué que tout ce que vous cherchez à éviter dans votre vie résiste et se renforce?

Eviter quelque chose, c’est lui donner de l’attention.  Se battre contre votre mental revient à lutter contre vos peurs et donc dépenser beaucoup d’énergie.

Que faire alors?

Cohabiter astucieusement avec votre mental en étant le meneur

passage à l'action- libération émotionnelle peurs et phobies

Arrêter d’écouter la petite voix qui culpabilise, sous estime, rabaisse. Dès que c’est le cas, changez le discours à votre avantage. Réfléchissez, ne pensez-vous pas que vous méritez le meilleur pour avancer. Personne n’a envie d’avancer et de donner le meilleur en étant traité de nul. Donc ne le faites pas! vous avez la valeur que vous acceptez de vous donner. PERSONNE ne peut vous juger, surtout pas votre mental.

Au début, c’est difficile, la petite voix du mental va protester, se faire entendre davantage. Ça lui est  difficile de laisser une place privilégiée. Restez ferme dans vos résolutions et la petite voix va diminuer jusque aller dans votre sens. 

Discutez avec votre mental quand il revient à la charge. Dites lui que vous acceptez la part de risque du changement mais que maintenant, vous décidez. Remerciez-le d’être là pour vous et dites lui que vous souhaitez être épaulé dans ce que vous faites. Vous avez besoin d’un ami qui vous porte.

Vous êtes maintenant capable d’aller vers ce qui est vous est favorable. 

L’aventure de la vie

L’aventure promet d’être belle:  l’énergie que vous mettiez à combattre vos peurs va être utilisée pour aller de l’avant. Pour vivre ce qui vous fait vibrer.
Petit à petit, vous verrez des changements positifs:  vous vous sentirez de plus en plus en accord avec ce que vous êtes au fond.Vous allez dépasser vos barrières mentales, vos peurs les unes après les autres avec fierté. 

Allez, maintenant ACTION.
Je vous souhaite de mettre votre mental à votre service et ne plus le laisser influencer votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mes astuces

OFFERT 

pour libérer vos blocages

surprenantes

 

Share This
Retour haut de page