Les Croyances Limitantes

croyances limitantes. Les Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle

Quoi de plus logique pour moi d’écrire cet article sur un site où je parle de

  • blocages conscients ou inconscients,
  • confiance en soi et d’estime de soi.

Je suis persuadée que nous pouvons TOUS de grandes choses dans cette vie si nous enlevons nos freins et arrêtons de TOUT contrôler..

En cherchant à améliorer ma vie, je me suis rendue compte que la transformation viendrait de moi et UNIQUEMENT DE MOI.
Je me suis demandée aussi pourquoi certaines personnes étaient heureuses (ou semblaient l’être…) et d’autres vivaient galère sur galère.

J’ai réalisé que nos pensées et nos croyances influençaient notre vie pour le meilleur ou pour le PIRE, malheureusement…

Comme un mariage, mais cette fois-ci avec nous-même.
Si votre vie est en stand-by et que vous êtes figé dans certaines catégories de votre vie (famille, travail, couple, finances, santé), prenez le temps de lire cet article; peut-être que certaines croyances profondément ancrées en vous vous freinent, sans que vous en ayez vraiment conscience.

Les croyances limitantes, c’est quoi au juste ?

Une croyance limitante n’est rien d’autre qu’une idée ou philosophie de vie profondément ancrée en vous. Limitante, car elle vous tire vers le bas, met en avant le négatif , vous aveugle avec les problèmes et vous masque des opportunités.

C’est le fait de croire “dur comme fer” que quelque chose est vrai ou possible.

Elle nous vient de ce que nous avons appris jeune surtout, ce que vous avons ancré, dans notre tête, de notre passé, de notre éducation, de nos expériences de vie et de notre environnement familial.

Naissances des blessures émotionnelles

Par exemple, un enfant voit ses parents travailler dur et économiser beaucoup, toute son enfance. Il va intégrer qu’il faut travailler dur dans la vie pour avoir le minimum, et ne pas gaspiller. Il associera alors le travail difficile et  l’économie quotidienne à la vie.

Un enfant qui s’entend répéter souvent qu’il est vraiment bon à rien aura l’impression plus tard de ne jamais rien réussir ou s’auto-sabotera inconsciemment

Les mots répétés avec émotions ont un impact énorme dans le système de croyances et s’ancrent profondément dans le mental, créant ainsi un programme en arrière plan.

Le petit dialogue que nous rabâchons en nous-même crée et ancre nos croyances. Car ce souvent les mêmes dialogues qui reviennent. Avec le temps, ils se simplifient et s’incrustent. Il peuvent aussi renforcer une croyance existante..

Les raisons d’être des croyances

Si elles nous font autant de mal, pourquoi avons-nous accueilli ces croyances alors, me direz-vous?

et bien, il y a TOUJOURS une raison à l’existence de quelque chose.

La raison PRINCIPALE pour laquelle nous avons choisi de croire à cette croyance est notre besoin de sécurité. Dans la pyramide de Maslow, c’est un besoin essentiel au bien-être: être protégé, éviter la souffrance.

Derrière les croyances limitantes se cachent des peurs.

Par exemple, pour éviter la douleur d’une situation vécue comme un  échec ou  une humiliation, notre cerveau, pour nous protéger, peut intégrer de nouvelles croyances  pour empêcher que cette situation douloureuse ne se reproduise dans l’avenir.

C’est pourquoi, souvent, stress et peur vont se manifester à la simple pensée d’une action qui va à l’encontre de nos croyances profondes.

Mais…

Derrière toute peur ou émotion désagréable, il y a un besoin en nous qui n’est pas satisfait: nous nous sentons mal à l’aise, nous voulons autre chose. En fait, nous refusons d’écouter en nous pourquoi cet impression de mal-être arrive, ou pourquoi une situation nous met mal à l’aise.

L’attitude habituelle de la majorité des personnes est de se plaindre, de fuir, de résister sans réfléchir à la raison qui crée ce mal être.

Ils s’auto sabotent en continuant d’enraciner davantage leurs croyances. Ce qui accentue encore plus leur fragilité, leur manque de confiance, leur auto-dévalorisation.

Il faut inverser le processus. Nous avons été trop longtemps habitués à nier nos émotions.

Je vous propose de faire l’inverse, comme dans le traitement des phobies et autres hyper réactivités. 

Astuce: vous sentez que vous êtes mal à l’aise? Super…Ne faites pas l’autruche et demandez-vous ce qui vous cause cette sensation désagréable, observez, posez-vous des questions.

Quels impacts sur votre vie

Dès que nous sommes dans la croyance, nous sommes dans la notion de:

  • bien et mal,
  • correct ou incorrect
  • jugement, sur nous, sur les autres, sur la vie

Les croyances s’expriment souvent par des problèmes émotionnels et, d’une façon générale, gouvernent votre vie.

C’est comme si nous avions tous une voiture que nous dirigeons avec des codes de la route différents.

Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Sur les panneaux rouges (Feu rouge, STOP, sens interdit), sont indiquées nos croyances limitantes et sur les verts, nos croyances positives.

Évidemment, nous prenons forcément les panneaux verts qui nous inspirent confiance, qui nous sécurisent.

Résultat: vous hésitez à prendre certaines directions et parfois tournez en rond sur certains rond-points.

C’est une image bien sûr, mais vous comprendrez ainsi que vous pouvez améliorer votre vie rien qu’en vous penchant sur ce que vos panneaux indicateurs vous montrent.

Astuce: quand vous avez l’impression de stagner dans votre vie, prenez le temps d’analyser ce qui vous freine vraiment, quelles sont vos pensées à ce moment-là. Ou si vous entendez un avis, une opinion, une pensée qui vous dérange, qui est inconfortable pour vous, plutôt que de rejeter, demandez-vous ce qui vous gêne vraiment!

 Concrètement

Les croyances se manifestent au moment où nous essayons de faire un changement, une transformation ou d’avoir, de faire et d’être quelque chose.

Cas pratique: une personne obligée de se reconvertir professionnellement, se former à un nouveau métier.

Si cette personne pense, que même avec un nouveau métier, elle ne trouvera pas de travail.

Que pensez-vous qu’il va se passer ?

Et bien elle sera peu motivée, et  ne fera pas d’effort particulier.  

A quoi bon, pensera-t-elle!

Il y a de fortes chances pour que cette personne ne valide pas sa formation ou soit recalée aux entretiens d’embauche.

À l’inverse, si cette personne est persuadée de la possibilité de trouver du travail avec cette formation, que c’est possible.

Elle va tout mettre en œuvre pour réussir sa formation et se “vendre ” aux entretiens d’embauche!

Une croyance est une prophétie auto-réalisatrice : vous croyez dur comme fer à cette croyance donc faites en sorte d’aligner actes et  attitudes conformément à celle-ci.

Si votre croyance est négative ou limitante, vous vous sabotez donc vous-même.

Bien sur que vous ne le faites pas volontairement: c’est INCONSCIENT. Mais le résultat est le même : vous persistez à être dans le négatif et l’échec.

Le fait est que, selon la croyance en laquelle vous croyez, vous ne voyez que les exemples, situations et informations qui confirment votre croyance.

Les différentes croyances

Les croyances les plus courantes

  • La vie est dure, il faut s’accrocher.
  • On ne peut pas tout avoir dans la vie.
  • Pour être aimé, je dois faire plaisir et donner aux autres.
  • Il faut faire des études pour avoir un bon travail
  • Il faut travailler dur pour y arriver.
  • Il n ‘y a pas de réussite sans travail
  • Si c’était aussi facile, ça se saurait
  • Gagner sa vie à la sueur de son front.
  • C’est pas  à mon age que je vais changer.
  • Je suis comme ça, je vais pas changer maintenant.
  • J’y arriverai jamais.
  • C’est trop beau pour être vrai !
  • Je ne suis pas capable, je suis nul-le.
  • Je n’ai pas le droit à l’erreur.
  • Se tromper est un signe d’échec.
  • Je n’y arriverai jamais.
  • C’est pas bien d’avoir trop d’argent.
  • L’argent ne pousse pas dans les arbres.
  • Le temps, c’est de l’argent.
  • Je n’ai pas le droit à l’erreur.

Comment Transformer vos croyances limitantes

passage à l'action- libération émotionnelle peurs et phobies

En prendre conscience

La première étape pour neutraliser les croyances limitantes est déjà d’en prendre conscience.

Les croyances limitantes peuvent généralement être regroupées en trois catégories:

  • le désespoir : ça ne changera rien, ça ne sert à rien, à quoi bon…
  • l’impuissance: j’y arriverai jamais, j’en suis pas capable,…
  • le sentiment de manque de valeur: je ne mérite pas, je vaux rien, …

Vous souhaitez détecter les croyances limitantes qui vous empêchent d’avancer dans ta vie?

Super! Lisez les phrases de la liste suivante et demandez-vous si certaines de ces croyances vous correspondent:

  • Je ne suis pas doué en …., c’est comme ça  et ça ne changera jamais.
  • Je comprends qu’elle, elle y arrive, elle réussit toujours tout mais pour moi ce n’est pas pareil…
  • Je ne saurai pas faire ça, c’est trop dur
  • Je suis trop grand/ gros/ petit/ maigre/ bête/… pour faire …
  • Je ne mérite pas…, je ne me sens pas à la hauteur.
  • Même si j’essaie, j’suis sûr-e que je vais rater

actuellement, Pour quel objectif ressentez-vous des blocages?

Ce petit exercice peut débloquer certaines situations que vous avez.

Faites le sérieusement, vous verrez, c’est efficace pour lever des blocages.

1-J’imagine que j’ai réalisé cet objectif. 

J’énonce à voix haute mon objectif en une phrase:

“Je suis fier de moi, je m’exprime correctement devant un un groupe de collègues au boulot.”

Peur de parler devant un groupe- libération émotionnelle peurs et phobies

Je ferme les yeux, je visualise sa réalisation, en exagérant la joie de l’accomplissement. Qu’est ce que je vois, dis, entends? Comment je me sens?

2- Quelles sont les croyances limitantes qui vous freinent  et vous empêchent d’atteindre votre objectif?

Logiquement, ensuite, vous allez entendre votre  petite voix intérieure qui va dire”eh oh n’importe quoi, tu peux pas faire ça, tu es trop…”.

Quelles raisons vous donnent-elles pour ne pas réaliser cet objectif? Notez-les

Ça va être dur, je risque de bafouiller”

“Je panique toujours quand je parle devant un groupe de personnes”

“Je vais être jugé, critiqué si je ne réussis pas correctement”

3- Contrez ces croyances limitantes: qu’avez-vous réussi dans le passé ou que remarquez-vous qui invalident ces croyances?

Je réussis à m’exprimer correctement devant 2-3 personnes, je suis capable devant un groupe plus important”

“Mon collègue était anxieux avant sa présentation orale et a très bien réussi”

“Mes collègues sont là pour me soutenir”

4-Vous récapitulez ensuite

« Si je souhaite m’exprimer correctement devant un  groupe de personnes au boulot »
« Et que je réussis déjà à m’exprimer avec aisance dans un  groupe de 2-3 personnes»
« Et que mon collègue qui était anxieux avant sa présentation orale et a très bien réussi… “

“Et que mes collègues sont là pour me soutenir”
« Alors, il est logique de penser que je suis tout à fait capable de faire cette présentation orale devant un grand groupe de personnes »

Ayez 1 objectif précis à chaque fois pour débusquer vos croyances limitantes et vous en libérer. Relisez quotidiennement ce que vous avez noté, et suivez l’évolution de votre objectif.

Vous pourrez alors progresser énormément.

En lisant cet articles, avez-vous pris conscience de l’impact négatif  des croyances limitantes dans votre vie? quelles croyances limitantes vous parlent le plus?

Laissez-moi un commentaire en dessous et prenez soin de vous. 

3 réflexions sur “Les Croyances Limitantes”

  1. Ping : Quelles solutions pour vaincre la peur de parler en public ⋆ OZ ÉMOTION

  2. Ping : Déjouez les pièges du cerveau ⋆ OZ ÉMOTION

  3. Ping : Sortir de votre Zone De Confort en 6 étapes ⋆ Peurs et phobie > Bretagne > Pontivy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *