Comprendre et guérir les 5 blessures émotionnelles profondes

5 blessures émotionnelles profondes-confiance en soi, optimisme, Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Les blessures émotionnelles sont invisibles et pourtant elles dirigent nos vies pour le pire, pas pour le meilleur.

Certaines d’entre elles  plus profondes et plus ancrées en nous  existent à la naissance, parfois dès notre conception. Il y en a 5 et elles concernent les blessure de rejet, d’abandon, d’humiliation, de trahison et d’injustice. Nous naissons tous avec plusieurs de ces blessures, mais elles ne s’expriment pas de la même façon en chacun de nous.

Tout ce qui vous arrive de désagréable, de difficile, de stressant peut être lié à une de vos blessures de l’âme.

Que ce soit vos réactions:

  • de stress, d’anxiété
  • émotionnel : hyper réactivités, culpabilités, peurs, jalousie, colère…
  • physiques : malaises, maladies, accidents

Dans cet article vous allez découvrir

… comment s’activent ces blessures émotionnelles profondes

… comment savoir si l’une d’entre elles vous influencent votre vie

… et comment diminuer leurs impacts négatifs dans votre vie pour être vraiment VOUS

Activation et mode de fonctionnement des blessures émotionnelles

Comme je le mentionnais avant, ces blessure émotionnelles sont déjà en nous dès notre conception. Elles sont activées par nos parents ou ceux qui jouent ce rôle.

ATTENTION: gardez bien en tête de nous que nos parents ne sont pas responsables de nos blessures: ils sont des ACTIVATEURS de nos blessures existantes.

non-acceptation

Dès que la blessure est activée et que nous ne l’acceptons pas, nous réagissons automatiquement.

Imaginez que ces blessures émotionnelles sont comme une blessure physique, de par les sensations désagréables ressenties.  Si vous ne cherchez pas à guérir une plaie,  elle peut s’aggraver. À chaque fois que on vous touchera cette partie du corps, ce sera plus douloureux.  Vous allez réagir en vous protégeant de la douleur soit en:

… empêchant qu’on vous touche

… agressant l’autre

… partant, en fuyant

gravité de la blessure

Cette réaction dépend bien entendu de la gravité de la plaie. Plus elle fait mal et plus la réaction est forte et rapide.

Prenons l’exemple de quelqu’un qui vous marche sur le pied où vous avez très mal.

Vous allez sûrement réagir et il y a de fortes chances que

… vous disiez des choses pas trop aimables

… ou même que vous poussiez la personne au risque de la blesser.

Vous trouvez sans doute que cette réaction est normale, mais dans le cas contraire : si votre pied était dénué de blessure et que la même chose se produisait, vous ne réagiriez probablement pas.

Ce qui vient à dire que lorsque nous sommes en réaction, nous souffrons et nous ne sommes plus nous-même : voilà la raison pour laquelle nous appelons cela « porter notre masque ».

Nous pouvons donc en déduire qu’une blessure de rejet, par exemple, aurait commencé alors que la personne rejette une autre personne et ne s’accepte pas dans cette situation. Cette expérience de rejet vient suite à un rejet de soi. Ça devient un cercle vicieux : on se rejette, on rejette les autres et on se fait rejeter… Toujours pour devenir conscient du rejet envers soi. 

Il en est ainsi pour toutes les blessures de l’âme.

Qui est responsable?

Nous-même…Nous ne prenons pas notre responsabilité. Nous accusons l’autre de nous blesser (ou nous nous accusons de nous sentir blessé).Et pourquoi nous sentons-nous blessés? Parce que nous ne sommes pas nous-même. Nous portons un masque.

Prendre notre responsabilité, c’est simplement:

… être conscient de cette blessure

… reconnaître que ce n’est pas l’autre qui nous blesse: vous souffrez car vous n’avez pas guéri cette blessure

Pour guérir une blessure, faut-il encore savoir l’identifier.

Voici les descriptions courtes des blessures émotionnelles profondes. Vous pouvez en savoir plus sur chaque blessure sur les articles concernés.

Description des blessures profondes

Chaque blessure a son masque respectif, c’est-à-dire que le comportement en réaction à la blessure n’est pas le même.

Plus vous vous voyez dans plusieurs aspects de cette description, plus la blessure est importante. Par exemple, dans la cas où votre corps répond à la description, plutôt que seulement une partie de votre corps.

 

angoisse, peur, Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

blessure de rejet

Masque : fuyant

Blessure de REJET

ÉVEIL DE LA BLESSURE par le parent du même sexe. Dès la conception jusqu’à 1 an. Ne s’est pas senti accueilli, accepté. Blessure vécue dans la vie avec les personnes du même sexe. ATTITUDE ET COMPORTEMENT:ne pas se donner le droit d’exister.  Se dit nul et sans valeur. Il se coupe facilement du monde extérieur en fuyant dans son monde. Trouve de nombreux moyens de fuire (intellectualisation,astral, sommeil, drogue, alcool) pour s’isoler. Se sent seul en présence des autres car prend tellement peu de place qu’il en devient presque invisible. Perfectionniste obsessionnel dans certains domaines. Panique facilement. CORPS PHYSIQUE: petit corps étroit, mince. Haut du corps contracté, replié sur lui-même. Parties du corps plus petites ou manquantes. Tour des yeux cernés comme un masque autour des yeux. Tendance aux problèmes de peau. Petits yeux. Voix basse, éteinte.
En savoir plus
sentiment d'abandon- Peur de parler devant un groupe- libération émotionnelle peurs et phobies

Blessure d'abandon

Masque : dépendant

Blessure d'abandon

ÉVEIL DE LA BLESSURE   par le parent du sexe opposé. Entre la naissance et 3 ans. Ne s’est pas senti soutenu au niveau affectif. Blessure vécue dans la vie avec les personnes du sexe opposé.   ATTITUDE ET COMPORTEMENT   Recherche attention, support et surtout soutien des proches jusqu'à en devenir victime et souvent malade. Difficulté à faire seul, à se tenir droit: s’appuie sur les autres. Talent de comédien, d’être le centre d'attention dans une rencontre. Fait des demandes pour avoir de l’attention et non par besoin. Avec le temps, supporte de- en - la solitude.   CORPS PHYSIQUE   Corps long mince, sans tonus, peu musclé.  Parties du corps tombantes,  flasques. Grands yeux tristes ou tombants. Voix d’enfant ou plaintive.
En savoir plus
obèse- humiliation-Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Blessure d'humiliation

Masque : masochiste

Blessure d'humiliation

ÉVEIL DE LA BLESSURE  par le parent qui réprimait toute forme de plaisir physique. Entre 1 et 3 ans. S’est senti brimé dans sa liberté de connaître le plaisir physique.ATTITUDE ET COMPORTEMENTPersonne très sensuelle aimant les plaisirs liés aux sens mais qui les refoule par peur de déborder, de perdre le contrôle et d’avoir honte. Évite d'être libre et fait passer les besoins de ses proches avant les siens. Souvent dégoûtée d’elle-même ou s'humiliant soi-même en public.CORPS PHYSIQUECorps rond, (visage, bras, cou, ...) et en surpoids. Taille courte. Vêtements souvent portés serrés. Les yeux ronds, ouverts et naïfs d’un enfant. Voix douce, mielleuse.
En savoir plus
trahison -Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Blessure de trahison

Masque : contrôlant.

Blessure de trahison

ÉVEIL DE LA BLESSURE avec le parent du sexe opposé. Entre 2 et 4 ans. S’est senti trahi, manipulé ou qu’on lui a menti.  A perdu confiance. Blessure vécue dans la vie avec personnes du sexe opposé.ATTITUDE ET COMPORTEMENTForte personnalité, aime être spécial et contrôler les autres pour qu’ils répondent à ses attentes. Intolérant et impatient avec les gens lents. Séducteur et manipulateur. Sceptique avec les autres, peur de se faire séduire. Difficulté à s’engager avec les personnes du sexe opposé. N'aime pas le mensonge mais ment souvent. CORPS PHYSIQUEDéséquilibre haut/bas du corps. Homme: haut du corps large qui montre force et pouvoir. Femme: bas du corps (hanches, cuisses..) exprime force. Grands yeux avec regard séducteur et voix forte.
En savoir plus
physique de blessure d'injustice-Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Blessure d'injustice

Masque : rigide

Blessure d'injustice

ÉVEIL DE LA BLESSURE   entre 4 et 6 ans avec le parent du même sexe.A souffert de la froideur et de l’insensibilité de ce parent et s’est senti bloqué dans le développement de son individualité. Blessure vécue dans la vie avec les personnes du même sexe.ATTITUDE ET COMPORTEMENTTrès perfectionniste et exigeant, veut vivre dans un monde parfait. S’est coupé de sa sensibilité pour ne pas sentir ses imperfections. Optimiste même si rien ne va. Ne ressent ni ne respecte pas ses limites. Se contrôle facilement (poids, nourriture, colère, etc.) Parait froid et insensible.CORPS PHYSIQUECorps bien proportionné, droit, rigide ou parties du corps très raides, rigides avec mouvements rigides, saccadés. Ventre plat qu’il s’efforce de rentrer. Fesses rondes. S’habille serré pour montrer sa petite taille et souvent en noir pour se couper de son senti. Yeux perçants avec regard direct. Voix sèche.
En savoir plus

Comment Guérit-On De Ces Blessures Émotionnelles?

Le chemin vers la guérison commence par décider de vouloir guérir ses blessures. La deuxième étape sera d’accepter vos blessures.

passage à l'action- libération émotionnelle peurs et phobies

♦L’acceptation

C’est accepter d’aller derrière ces masques et de regarder ce qui vous a tant fait souffrir. Vous avez survécu à ces blessures, vous survivrez en les observant.

Pour accepter une blessure, vous devez
1. bien intégrer les caractéristiques de chaque blessure émotionnelle
2. regarder celle qui vous concerne le plus
3. repérer vos comportements quand vous portez le masque, quand vous vous sentez blessé. Vous pouvez vous sentir rejeté ou trahi, par exemple, sans porter votre masque.
4. prendre du recul et le regarder se mettre en place.Vous n’avez qu’à vous dire que: “ok là je me sens rejeté, quelles sont mes pensées associées, qu’est ce que je ressens et où ça se passe dans mon corps?” Cette capacité de s’observer va beaucoup vous aider. Vous n’avez pas à être d’accord avec ce que vous vivez pour arriver à vous observer ainsi. Seulement le fait de vous observer allège la douleur et offre une meilleure respiration. 
En l’observant, vous prenez de la distance sur l’événement et aussi la possibilité de faire autrement. Ainsi, il s’agit non seulement d’accepter l’expérience, mais aussi soi dans cette expérience, sans jugement, avec compréhension et compassion.

♦Transformer votre comportement

L’étape suivante sera d‘adapter nos comportements en fonction de nos besoins réels. Aussitôt que vous vous apprêtez à réagir selon vos blessures, prenez une bonne respiration et demandez-vous:

« si j’agissais selon mon besoin, qu’est-ce que je ferais en ce moment? ».

Prenons par exemple la femme qui exténuée après sa journée de travail  voit que son fils recherche sa présence. Elle voudrait se reposer et rester seule

Sa blessure d’abandon fait qu’elle a peur que son fils se sente abandonné si elle fait ce qu’elle veut. Elle risque de se forcer pour donner à son fils l’attention demandée. Si c’est le cas, c’est sa blessure qui a gagné, elle a porté son masque.

Pour guérir la blessure, elle peut reconnaître sa peur d’abandonner son fils;  lui partager sa peur tout en lui disant que là,  à ce moment, elle a besoin d’être  se reposer seule. Elle ose ainsi vivre sa peur en étant consciente que c’est sa blessure d’abandon qui crée cette peur.

Une autre façon d’affronter la peur est d’agir de manière réactionnelle:  par exemple, elle pourrait dire à son fils : « laisse moi tranquille, je suis fatiguée. Va voir ton père. » Moins bienveillant mais au moins elle écoute ses besoins et ne porte pas son masque d’abandon… Dans ce cas, il est bon, après s’être reposée et calmée, de discuter avec son fils et de lui expliquer sa réaction, avec des mots adaptés. A savoir que, jusqu’à maintenant, sa peur d’abandonner était si forte qu’elle n’écoutait pas son besoin.

♦La transformation

Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Vos blessures vont guérir et faire de moins en mal. Vous allez devenir qui vous êtes au fond de vous:

  • le fuyant va prendre sa juste place et s’affirmer,
  • le dépendant appréciera d’être seul, de demander de l’aide par réel besoin
  • le masochiste vivra sa sensualité avec plaisir et écoutera ses besoins avant ceux des autres
  • le contrôlant sera un chef  plus humain, sans volonté de contrôler les autres
  • le rigide retrouvera sa grande sensibilité naturelle et se donnera le droit à l’imperfection

Ceci n’est qu’un aperçu des changements saisissants possibles au fur et à mesure que vos blessures diminueront.

Les Obstacles À La Guérison

Comme toute transformation, ce ne sera pas un long fleuve tranquille. Des difficultés vous attendent.

Le premier obstacle est notre ego.

Il va tout faire pour nous éviter d’être en contact avec notre blessure. Ce pourquoi les masques ont été créés .
Il peut s’avérer difficile d’aller regarder dans la honte ou la culpabilité ressentie. 

Un autre obstacle est la difficulté à pardonner

Pardonner non seulement à soi mais aussi au parent qui nous a tant fait souffrir.  Beaucoup pensent que le pardon signifie accepter que quelqu’un nous a fait mal. Erreur: le pardon n’est pas l’acceptation de ces actes, cela reviendrait à ne pas s’aimer.

Se respecter et s’aimer revient à prendre les dispositions nécessaires pour ne plus vivre ces situations difficiles. Pardonner c’est accepter que la personne fait ce qu’elle fait car elle n’a pas d’autres choix que d’agir comme ça.
Dans ce cas, le parent que nous jugeons  responsable de notre blessure a souvent  été lui-même, enfant, victime de cette même blessure.
D’où la difficulté d’accepter nos propres blessures car ces blessures car nous les infligeons nous-mêmes aux autres ! 

Et oui, il est toujours plus facile de se regarder comme victime que d’accepter que nous pouvons être responsable de faire la même chose

Il ne vous reste qu’une étape à faire et c’est celle de décider de vous occuper de votre guérison dès maintenant et non attendre que les autres changent pour avoir une meilleure qualité de vie. Cela peut seulement se faire en vous acceptant !

1 réflexion sur “Comprendre et guérir les 5 blessures émotionnelles profondes”

  1. Ping : La Libération Émotionnelle Peut-elle Vous Aider? ⋆ Peurs et phobie ⋆ Bretagne ⋆ Pontivy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *