Votre zone de “confort”: 3 pièges à éviter pour en sortir

Votre zone de "confort": 3 pièges à éviter pour en sortir-Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

Vous avez reçu l’info à plusieurs reprises voire même vous êtes inondé par cette info là que vous devez sortir de votre

zone de confort pour pouvoir atteindre vos objectifs ou réaliser vos rêves.

Mais force est de constater que vous avez vraiment du mal à sortir de cette fameuse zone et vous cherchez des moyens

pour pouvoir en sortir plus facilement.

‘Et là vous vous dites peut-être…Comment ça 3 erreurs?

Bon rien de grave, mais les connaitre évite d’être bloqué dans son évolution. Je vous explique ces trois erreurs qui vous empêchent complètement de sortir de cette zone de confort.

 La première erreur est le nom qu’on lui donne

 

J’entends partout sur le web : “sortez de votre zone de confort”

Personnellement, zone de confort, ça fait cocooning, endroit protecteur, cocon.

Je me demande quel être humain a vraiment envie de sortir de sa zone de confort 🤔 La zone qu’on connait où c’est facile, où c’est pas si mal que ça finalement.

Quand c’est confortable, avez-vous envie de quitter l’endroit où vous vous trouvez?

Je parie que vous avez répondu “non”

Comme moi, je dois avouer ^ ^

Déjà sortir du confort, c’est loin de motiver l’être humain parce que l’être humain, justement vous et moi, va rechercher la facilité et le confort.

Et oui, c’est interne. Notre cerveau est câblé au niveau des neurones pour rechercher confort, plaisir et pour fuir l’inconfort.

Quand il entend: ” il faut que tu sortes de ta zone de confort”, c’est l’alerte générale.cerveau reptilien- alerte- - Surmonter ses peurs et phobie- confiance en soi- Votre transformation spectaculaire par la libération émotionnelle, le nettoyage des blessures du passé et des croyances négatives.NERTI, EMDR, Kinésiologie

La résistance se met en place pour éviter tout changement.

Pour contourner cette tendance générale du cerveau à agir ainsi, il est possible de contourner l’obstacle et de changer le terme “confort”.

Comment rebaptiser cette zone alors???

La zone de routine

La zone d’habitudes

La zone de connu

La zone plan-plan

La zone Ronron

Faites preuve d’imagination ou utilisez  le terme qui vous convient pour avoir envie d’en sortir. En ce qui me concerne, la zone plan-plan me plait bien.

La deuxième erreur est que nous voulons sortir de cette zone facilement

Faites l’expérience de taper sur google “sortir de votre zone de confort facilement

Pour ma part, j’obtiens environ 22 100 000 résultats

Faites le test et vous verrez par vous-même que la recherche “sortir de sa zone de confort facilement” a vraiment beaucoup de succès.

Peut-être même  que vous faites partie de ceux qui tapent sur google “comment sortir de sa zone de confort sans effort“… dans ce cas, vous ne faites que perdre de temps

Soit dit en passant sans jugement, il n’y a pas à culpabiliser,  mais juste à être conscient des choses.

Pourquoi cela?

Quand vous avez un obstacle, vous ne pouvez pas le contourner, il vous faut le surmonter. Si vous le contourner, vos peurs sont toujours là et  cela n’aura servi à rien.

C’est en surmontant vos peurs, blocages que vous allez grandir, évoluer.

Aller vers l’inconnu est toujours un peu effrayant. C’est inconfortable, il faut s’y habituer.

Par exemple, vous avez dû faire des efforts lorsque vous avez

  • appris à marcher
  • appris de nouvelles connaissances
  • fait votre 1er exposé en public
  • appris à conduire
  • été parent pour la première fois

À chaque étape de notre évolution, nous avons des efforts à fournir. Ces efforts sont temporaires:  c’est le temps d’acquérir vraiment des compétences nouvelles et puis d’être à l’aise dans quelque chose de nouveau. Il ne faut pas lâcher  pour évoluer.

 

La troisième erreur est que nous voulons sortir de cette zone sans émotion

Si vous êtes joueur, faites encore l’expérience de taper sur google “ Comment sortir de votre zone de confort sans avoir peur

Pour ma part, j’obtiens environ 2 980 000 résultats. Et vous?

Vous verrez par vous-même que cette phrase est encore très recherchée par les internautes.

Pourtant, c’est encore une fois une erreur. Lorsque vous allez sortir de votre la zone plan-plan,  vous allez  bien évidemment ressentir des peurs, ce qui est normal.

Dans toute nouvelle activité, il est naturel d’avoir des appréhensions, des peurs ou même des frayeurs. Dans tout processus d’évolution,  la peur nous accompagne sur notre chemin comme une conseillère, une protectrice.
Il vous faut accepter sa présence lorsque vous allez entreprendre des choses en dehors de votre zone plan-plan. Cette peur saine
est un mécanisme de protection mis en place par votre égo.

Pourquoi?

Pour vous faire rebrousser chemin et pour vous faire retourner dans votre zone plan-plan  étriquée et poussiéreuse

Seulement…

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la  zone plan-plan  rétrécit avec le temps qui passe, si vous vous en accommodez.

A force de ne pas la faire grandir,  elle rétrécit par nature et on se retrouve à faire de moins en moins de chose, à vivre de regrets.

Est ce que cela ne vaut pas la peine de l’élargir un peu, beaucoup…

A vous de voir 😉

Dans tous les cas, prenez soin de vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *